Une nouvelle école secondaire au projet novateur pour le sud de Bruxelles !

Depuis des mois, des dizaines de parents, regroupés au sein de l’ASBL “Les Amis de l’Ecole Active” se battent pour obtenir la création d’une nouvelle école secondaire dans le sud de Bruxelles reposant sur quatre principes fondamentaux: un enseignement laïc et gratuit, le développement d’une pédagogie active, la promotion de l’apprentissage des langues et enfin, la mixité culturelle et sociale.

Cette ASBL avait réussi à convaincre les communes de Saint-Gilles et Forest, ainsi que, semble-t-il, la Communauté française, de soutenir son projet : un bâtiment semblait pouvoir être mis à disposition et les Communes semblaient prêtes à intégrer le pouvoir organisateur de la nouvelle école, relevant du réseau libre non confessionnel, en compagnie de l’ASBL. On a même parlé d’une ouverture des premières classes dès septembre 2011. Aujourd’hui cependant, un certain flou semble régner au niveau des intentions publiques (Communes, Communauté française) et le projet initial semble compromis.

Les locales Ecolo de Forest et Saint-Gilles saluent dans ce contexte la toute récente décision prise par le Gouvernement bruxellois de soutenir un partenariat entre les Communes de Forest et Saint-Gilles pour que le projet d’école secondaire à pédagogie active porté par l’ASBL puisse voir le jour dans les plus brefs délais. Il s’agit là d’un important signal et d’un geste concret (une subvention de 50.000 euros aux Communes est prévue).

Nous pensons en effet qu’il est indispensable de soutenir un projet qui est une réponse au défi démographique (l’IBSA a récemment établi la nécessité d’augmenter l’offre de l’enseignement sur les communes de Saint-Gilles et Forest, à l’horizon 2014-2015), relève d’une initiative citoyenne bien construite et s’appuyant sur un partenariat avec les pouvoirs publics, brise les logiques ancestrales de réseaux et, enfin, mais ce n’est pas le moins important dans des communes comme les nôtres, se donne pour ambition de promouvoir les mixités sociale et culturelle au sein de l’école. Nous pensons également important de promouvoir la pédagogie active car elle permet de lutter contre le décrochage scolaire, de développer des compétences transversales parallèlement aux connaissances à acquérir et de privilégier l’intégration linguistique.

Nous attendons donc maintenant des différents pouvoirs publics concernés, dans la foulée de la Région, qu’ils dépassent des clivages idéologiques dépassés et qu’ils avancent ensemble et concrètement pour rendre possible ce projet novateur et indispensable de nouvelle école secondaire pour Forest et Saint-Gilles.

Pour la locale de Saint-Gilles: Alain Maron, chef de groupe au Conseil communal
Pour la locale de Forest: Guy Bertholomé, secrétaire politique

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s