Saint-Gilles « métropole culturelle 2014 » ? Chuuuutttt… !

Lors du Conseil communal du jeudi 30 juin dernier, j’ai interpellé Martine Wille (PS), Bourgmestre ff et échevine de la Culture par rapport à la candidature de Saint-Gilles comme « métropole culturelle » de la Communauté française en 2014. Une candidature que les conseillers ont apprise… via la presse (voir cet article de La Libre). Le Collège n’avait même pas estimé bon ne fût-ce que d’informer le Conseil communal…

En 2014, une commune bruxelloise sera en effet désignée comme « métropole culturelle », ce qui lui donnera droit à une subvention de 700.000 euros. A charge de cette commune, un cofinancement équivalent à 1 euros par habitant. A noter que les communes ont la possibilité de déposer des candidatures conjointes. La procédure de désignation est en cours : les communes candidates ont dû déposer leur dossier le 1er juin dernier. Il va sans dire que, pour la commune finalement désignée, c’est une formidable opportunité au niveau de l’image; mais surtout, cela permet de stimuler encore plus, autour d’un projet collectif, la créativité culturelle des acteurs locaux.

Mes questions au Conseil communal ont porté sur :
– Le programme d’activités prévisionnel qui se trouve dans le dossier de candidature: que prévoit-il ? Concrètement, qu’est-ce que Saint-Gilles propose de faire en tant que « métropole culturelle » ?
– Les contacts avec l’associatif. Il semble en effet important que cette candidature soit portée par un maximum des nombreux acteurs culturels saint-gillois : qu’est-ce qui  a été mis en place pour les mobiliser, les impliquer ?
– Le fait que Saint-Gilles porte bien cette candidature seule (comme stipulé dans l’article de La Libre), alors qu’il nous revenait que la candidature était conjointe avec Forest.

Les réponses apportées par Martine Wille ont été pour le moins lacunaires et peu enthousiastes.

Elle a confirmé que la candidature était conjointe avec Forest. Sur le programme elle n’a rien dit, si ce n’est qu’il y aurait des choses ponctuelles et d’autres plus structurelles ! Concernant l’implication des acteurs culturels, il serait trop tôt. De toute façon, le dossier a été rédigé par un « expert » extérieur. La Bourgmestre a aussi insisté sur le fait que, outre qu’il s’agissait d’une opportunité, il ne fallait pas négliger les coûts d’une telle opération pour la commune. Si je veux voir le dossier ? Elle verra si elle daignera me l’envoyer… sinon, je n’aurai qu’à aller le consulter dans les services pendant les heures d’ouverture !

A vrai dire, à suivre le débat au Conseil communal, on a quand même eu l’impression que cette candidature était bien « légère ». On n’en parle pas, on ne peut pas en parler et elle ne semble pas soutenue par grand monde… même pas par la Bourgmestre et Echevine de la culture elle-même !

Au final, une occasion manquée pour Saint-Gilles ? La Communauté française révèlera l’heureuse commune élue en septembre.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s