Midi : toujours l’heure des tours et des bureaux

Le groupe Atenor a déposé un permis d’urbanisme pour un très gros projet de promotion immobilière dans le quartier du Midi. « Victor », le nom dont Atenor a affublé son bébé, consiste à l’érection de trois tours et un immeuble de plus petite taille, sur un terrain juste derrière la tour du Midi et l’immeuble « Tintin ». Ce sont les communes de Saint-Gilles et Anderlecht qui doivent délivrer le permis, le terrain concerné étant à cheval sur les deux communes. La tour la plus haute monte à 150 mètres de haut et le projet prévoit plus de 100.000 m² de bureaux, pour seulement 6.000 m² de logement.

Le projet Victor du groupe Atenor
La filiale Eurostation de la SNCB a, elle aussi, de grands projets pour le quartier du Midi. Si on s’en réfère aux informations officielles et aux présentations publiques, il s’agirait de construire au-dessus des voies, à hauteur de la gare, un immeuble en forme de V de 120 m de haut, qui hébergerait 100.000 m² de bureaux lui aussi. Mais, Eurostation a également dans ses cartons une imposante barre d’immeubles de 550 mètres de long pour 150.000 m² de bureaux, le long de l’avenue Fonsny, dans le prolongement du bâtiment anciennement occupé par le tri postal. Au total des projets Eurostation : environ 250.000 m² de bureaux, un peu de commerce et d’activités annexe. Pour emballer le tout, Eurostation a fait appel à un architecte de renom, le français Jean Nouvel. L’idée : vendre une opération de pure promotion immobilière comme un « geste architectural fort ». Bruxelles méritant un bâtiment emblématique, à l’image des opérations menées sur les gare d’Anvers-Central et Liège-Guillemins. Problème : ici, il ne s’agit pas d’un véritable projet de gare, mais de projet sur et autour de la gare, apportant peu de plus-value aux usagers du train.

Les filiales SNCB prévoient aussi de construire des tours de logements de luxe le long de la rue de France, à l’emplacement actuel de vieux immeubles de bureaux SNCB. Ces tours seraient plus hautes que l’actuelle tour du Midi.

Une partie du projet Jean Nouvel d'Eurostation

Au total, avec la bénédiction des pouvoirs publics, ce sont donc plus de 350.000 m² de bureaux supplémentaires qui sont prévus.

A mes yeux, il est temps que la Région fasse réellement entendre sa voix dans ce dossier avec comme fil rouge les points suivants :
– Un équilibre des fonctions plus… équilibré. Les projets antérieurs de bureaux dans le quartier (300.000 m²) ont mis 20 ans pour se réaliser ; le besoin est actuellement non pas de doubler cette surface, alors que plus d’un million de m² de bureaux sont vides dans la Région, mais de promouvoir le logement et les équipements collectifs.
– Des objectifs de densité raisonnables. Il faut que l’afflux de nouveaux travailleurs et habitants soit supportable pour le quartier et ses équipements.
– Une attention particulière à l’aménagement des espaces publics autour de la gare. Pour le moment, ils sont laids, dangereux, médiocres. L’avenue Fonsny, la petite ceinture et le boulevard Jamar sont autant d’obstacles à des circulations piétonnes (et même en transport en commun) vers le centre-ville, Saint-Gilles et Anderlecht.
– Une gestion de la mobilité qui doit donner priorité au confort et à la sécurité des usagers faibles (piétons, cyclistes) et aux usagers des transports en commun.

J’ai déjà interpellé Charles Picqué sur ces questions à plusieurs reprises au Parlement. J’ai également introduit des remarques lors de l’enquête publique relative au cahier de charges de l’étude d’incidences du projet Victor (dont certaines ont été entendues). Je ne manquerai évidemment pas de faire un suivi rapproché dans les mois et années à venir !

Publicités

7 réflexions sur “Midi : toujours l’heure des tours et des bureaux

    • Pour Victor, l’étude d’incidences est en cours.
      Concernant le « master plan » pour tout le quartier du Midi qui devait être présenté par l’ADT pour janvier… on attend toujours. J’ai lancé une interpellation à Picqué sur le sujet. Elle devrait être mise à l’ordre du jour d’une prochaine commission « aménagement du territoire » du Parlement bruxellois.

  1. Suivez-vous toujours ce dossier immense?
    Il y a la demande du permis tres actuel et malheureusement toujours rien a change dans ce sens.

    • Oui oui, je suis toujours ce dossier. Le Soir a fait un article ce lundi 13, dans lequel je suis interviewé. Il n’est pas exclu que nous posions des questions au Conseil communal de la semaine prochaine.
      Par ailleurs, j’ai appris hier que l’enquête publique relative au projet Victor avait été purement et simplement annulée. Ce qui signifie soit que le promoteur a abandonné son projet, soit que les communes (Anderlecht / Saint-Gilles) ont décidé de faire une nouvelle enquête publique, vraisemblablement pour cause d’irrégularité en cours de l’enquête annulée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s