Crèches : Bruxelles doit voir les promesses tenues !

Les familles bruxelloises auront-elles accès aux places de crèches qui leur ont été promises ? Interrogée par mes soins ce vendredi 6 mars en séance plénière du Parlement francophone bruxellois (Cocof), la ministre Fadila Laanan s’est voulue rassurante, mais ses propos ne lèvent pourtant pas toutes les inquiétudes.

photo jouetsPetit rappel des faits : en 2013, le précédent gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles adoptait, sur proposition du ministre Nollet (Ecolo), le contrat de gestion de l’Office de la Naissance et de l’Enfance (ONE), et le Plan Cigogne 3, qui prévoient de créer 15000 places d’ici à 2022, dont plus de 4500 pour Bruxelles, qui connaît un essor démographique particulièrement important. Par ailleurs, ces accords prévoient que si des places sont non attribuées dans certaines zones faute de demandes, alors les zones où les demandes sont au contraire non rencontrées peuvent en bénéficier.

Ces dernières semaines pourtant, des articles de presse ont affirmé que les provinces de Hainaut et de Liège ont demandé moins de places que celles qui leur étaient dévolues, contrairement à Bruxelles qui en demandait davantage.  Mais que, malgré les dispositions prévues par le contrat de gestion de l’ONE, le nouveau gouvernement francophone envisageait de ne pas respecter les règles et de ne pas accorder le « stock non utilisé » à Bruxelles.

Aujourd’hui, la ministre de l’Enfance à la Cocof affirme que toutes les places demandées par Bruxelles seront financées par l’ONE (et qu’un effort sera par ailleurs fait sur le Hainaut et Liège). Ouf ! Ceci dit, vu le coût supplémentaire qu’entraîne cette position et, par ailleurs, les contraintes budgétaires de la Communauté française et les économies annoncées, nous craignons que, au final, toutes les places annoncées ne puissent être financées, que ce soit à Bruxelles, mais aussi dans le Hainaut et à Liège. Après les annonces réconfortantes, attention à une éventuelle douche froide à venir…

Dans tous les cas, les écologistes seront attentifs au suivi de ce dossier et veilleront à ce que les engagements pris soient tenus. La pénurie criante de places d’accueil à Bruxelles nécessite absolument des investissements prioritaires !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s