Crèches clandestines à Bruxelles : une occasion ratée pour la Cocom de créer des crèches bilingues !

Ecolo et Groen demandent un cadre réglementaire bruxellois pour l’accueil de l’enfance à la Commission communautaire commune. Cela permettrait d’accueillir les crèches bilingues qui ne se réclament d’aucune des deux Communautés. Il s’agit aussi de trouver une solution définitive pour les 15 crèches qui fonctionnent aujourd’hui à Bruxelles sans agrément de Kind en Gezin ou de l’ONE.

Ce 27 mai, Arnaud Verstraete (Groen) et Alain Maron (Ecolo) ont tous deux interpellé le Ministre Smet suite au décès d’un enfant dans une crèche qui n’était agréée ni par Kind en Gezin, ni par l’ONE. Cet incident a mis en lumière le fait que des crèches sont ouvertes à Bruxelles sans qu’aucun contrôle de qualité ne soit effectué par une instance reconnue avec, malheureusement, les conséquences que l »on connaît. Interrogé, le ministre a ainsi révélé que 15 crèches étaient pour le moment dans cette situation.

En raison d’une absence de législation, la Commission communautaire commune (Cocom) ne peut en effet pas contrôler la qualité, la sécurité ou prendre de sanctions. Ecolo et Groen veulent solutionner le problème en créant un cadre réglementaire à la Cocom. Ce qui permettra à tous les Bruxellois de jouir des mêmes garanties de qualité, quelle que soit la crèche choisie. Second avantage important : ce cadre réglementaire permettra le développement de nouvelles crèches bilingues.

illu crechesArnaud Verstraete : « Il est inacceptable que 15 crèches puissent fonctionner à Bruxelles sans aucun agrément ni contrôle. Les parents qui comptent sur ces crèches, peuvent juste espérer qu’elles soient en ordre, mais ils n’ont aucune  garantie. Nous proposons donc qu’il y ait un agrément bruxellois. Ainsi, nous créons les mêmes garanties de qualité pour tous les Bruxellois et pouvons enfin accueillir des crèches bilingues. »

Un Gouvernement frileux

Les ministres Smet et Fremault ne voient par contre pas les choses du même œil et souhaitent obliger toutes les crèches bruxelloises à choisir leur rattachement soit à l’ONE, soit à Kind en Gezin. Pour Ecolo et Groen, il s’agit là d’une occasion ratée. « Les ministres du bico n’osent manifestement pas prendre leurs responsabilités et préfèrent s’en tenir une position frileuse de division francophone ou néerlandophone. Pourquoi les Bruxellois devraient-ils choisir pour l’un ou pour l’autre ? Pourquoi ne pouvons-nous pas créer pour les parents bruxellois une possibilité supplémentaire à savoir opter pour une crèche bilingue dans une Région bilingue ? », interroge Alain Maron. Il existe d’ailleurs déjà à Bruxelles des crèches européennes qui ne sont a priori ni francophones ni néerlandophones.

Les députés écologistes soulignent par ailleurs que la collaboration avec Kind en Gezin et l’ONE est souhaitable et nécessaire à Bruxelles et doit donc être maintenue. Ils proposent seulement de se saisir de l’occasion qui est offerte à la Cocom de pouvoir agréer des crèches bilingues, les inspecter et les financer. Ecolo et Groen déposeront au Parlement bruxellois des amendements en ce sens lors des discussions et votes sur la nouvelle réglementation.

Pour rappel, la Région bruxelloise finance déjà par ailleurs massivement les crèches via le Plan crèche régional (infrastructures), la politique de rénovation urbaine (FEDER et Contrats de quartiers durables), ainsi que les emplois ACS.

Alain Maron, député Ecolo : 0486 53 96 05
Arnaud Verstraete, député Groen : 0486 84 62 37

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s